repère

Cinéma de Brides-les-Bains, un des derniers témoins de l'épopée cinéma en montagne
Avec Moûtiers et Villard-de-Lans, le cinéma « Le Doron » de Brides-les-Bains est un des trois derniers témoins du circuit cinéma créé dans les années 60 et qui est à l'origine de Cinéalpes. Ce circuit réunit alors la plupart des stations de sports d'hiver, les copies tournent chaque jour de station en station renouvelant les affiches. Un réseau structuré qui permet aux vacanciers mais aussi aux résidents en altitude d'avoir accès au grand écran. L'aventure s'achève dans les années 2000. Jusqu'à son décès en 2011, à l'âge de 81 ans, Gérard Davoine, le fondateur de Cinéalpes vient chaque jour dans ses bureaux de Lyon. Sa fille, Line, qui a travaillé avec lui et qui est aujourd'hui présidente du groupe raconte : « Il n'est quasiment jamais allé au cinéma mais il était imbattable sur la carrière d'un film ! ». Aujourd'hui Cinéalpes tisse un réseau d'une quinzaine de villes moyennes représentant 110 écrans. Le cinéma Le Doron de Brides met chaque jour au minimum deux nouveaux films à l'affiche pour offrir une diversité de choix. La programmation mixe nouveautés et films de rattrapage. « Le temps de cure est souvent une opportunité de renouer avec le cinéma, explique Line Davoine. C'est pourquoi on permet aux curistes de voir les films qu'ils ont peut-être ratés dans leur ville ». Avec un prix de 5 euros la séance et 5 avant-premières pendant le Festival du film francophone d'Angoulême via Brides-les-Bains, le cinéma Le Doron permet pour une fois aux curistes d'être en avance sur les sorties !

Prochains RDV

- du 13 mars au 28 octobre 2017

Saison thermale

- du 5 au 9 octobre 2017

Festival du Film francophone d’Angoulême via Brides-les-Bains
4 jours d'avant-premières cinéma concoctées par Dominique Besnehard

- 15 décembre 2017 au 13 avril 2018

Saison hiver de Brides-les-Bains

- début janvier 2018

Soirée orthodoxe
Brides fête les pays de l'Est avec chants et musiques traditionnels dans les rues de la station.

- 20 au 27 janvier 2018

Semaine Eskilibre et Gourmandise
Après les fêtes de Noël et la galette des rois, on se reprend en mains ! Au programme : s'initier au stretching et au yoga, apprendre la cuisine légère avec les chefs de Brides...

- 10 au 17 février 2018

« La Savoie, ça vous gagne ! »
Traditions et authenticité savoyardes à l'honneur avec produits locaux, folklore et histoire de la Savoie.

contact

Marie-Claude Prévitali, Karim Hachim, Fabien Dominguez

tel. 04 76 86 84 00 - contact@mediaconseilpresse.com

www.brides-les-bains.com

suivez-nous

Le cinéma francophone fait sa cure à Brides-les-Bains du 5 au 8 octobre

visuels

Affiche du Festival du Film Francophone d'Angoulême via Brides-les-Bains : le cinéma francophone fait sa cure à Brides-les-Bains du 5 au 8 octobre

Festival du film francophone à Brides-les-Bains du 5 au 7 octobre

Communiqué de presse

2017-09-22

Le cinéma francophone fait sa cure à Brides-les-Bains du 5 au 8 octobre

4 films primés au Festival du Film Francophone d’Angoulême en août dernier et 5 avant-premières françaises, voilà la jolie programmation concoctée par Dominique Besnehard pour le Festival de Brides-les-Bains du 5 au 8 octobre prochain. Mylène Demongeot, l’une des muses du cinéma français, sera la marraine de cette nouvelle édition.

Plusieurs membres des équipes de films feront escale dans le village thermal des 3 Vallées (Savoie) pour venir à la rencontre du public.
Sont déjà annoncés :
- Nawell Madani, réalisatrice-actrice du film « C'est tout pour moi » (en avant-première à Brides-les-Bains)
- Swann Arlaud, du film « Petit Paysan » (valois du meilleur acteur au Festival d'Angoulême 2017)
- Nicolas Giraud, réalisateur-acteur du film « Du soleil dans mes yeux » (en avant-première à Brides-les-Bains)
- Raja Amari, réalisatrice de « Corps Etranger »
- Gaël Morel, réalisateur de « Prendre le large »
- Gauthier Battoue, acteur dans « Bonne Pomme »
- Moussa Mansaly, acteur dans « Surface de réparation »

 

 

 

 

 

La programmation 2017 à Brides-les-Bains


4 films primés au 10è Festival du Film Francophone d'Angoulême

La surface de réparation de Christophe Regin

Valois du scénario
Sortie le 17 janvier 2018
Projections : jeud 5 oct 18h, vend 6 oct 15h
Franck vit depuis 10 ans en marge d'un club de foot de province. Sans statut ni salaire, il connait bien les joueurs et les couve autant qu'il les surveille. Un soir il rencontre Salomé, l'ex-maîtresse d'un joueur, qui a jeté son dévolu sur Djibril, une vieille gloire du foot venue finir sa carrière au club.

 

Une famille syrienne de Philippe van Leeuw
Valois de la mise en scène
2 Valois de la meilleure actrice : Hiam Abbas et Diamand Abou abboud
Valois du public
Sortie le 6 septembre
Projections : vend 6 oct 15h, sam 7 oct 20h45
Dans la Syrie en guerre, d'innombrables familles sont restées piégées par les bombardements. Parmi elles, une mère et ses enfants tiennent bon, cachés dans leur appartement. Courageusement, ils s'organisent au jour le jour pour continuer à vivre malgré les pénuries et le danger, et par solidarité, recueillent un couple de voisins et son nouveau-né. Tiraillés entre fuir et rester, ils font chaque jour face en gardant espoir.


Petit paysan de Hubert Charuel
Valois de diamant meilleur film
Valois de la musique de film
Swann Arlaud, Valois du meilleur acteur
Sortie le 30 août
Projection : jeud 5 20h45, vend 6 oct 18h
Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s'organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l'exploitation. Alors que les premiers cas d'une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l'une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n'a rien d'autre et ira jusqu'au bout pour les sauver.

 

La belle et la meute de Kaouther Ben Hania
Valois Magelis (étudiant)
Sortie le 18 octobre 2017 (1h 40min)
Avec Mariam Al Ferjani, Ghanem Zrelli, Noomane Hamda
Genres Policier, Drame
Projection : vend 6 oct 20h45
Lors d'une fête étudiante, Mariam, jeune Tunisienne, croise le regard de Youssef.
Quelques heures plus tard, Mariam erre dans la rue en état de choc.
Commence pour elle une longue nuit durant laquelle elle va devoir lutter pour le respect de ses droits et de sa dignité. Mais comment peut-on obtenir justice quand celle-ci se trouve du côté des bourreaux ?

 

Les 5 avant-premières françaises

C'est tout pour moi
Sortie le 29 novembre 2017
De Nawell Madani, Ludovic Colbeau-Justin
Avec Nawell Madani, François Berléand
Comédie dramatique
Projection : sam 7 oct 20h45
Depuis toute petite, Lila veut devenir danseuse, n'en déplaise à son père.
Elle débarque à Paris pour réaliser son rêve... Mais de galères en désillusions, elle découvre la réalité d'un monde qui n'est pas prêt à lui ouvrir ses portes.
A force d'y croire, Lila se lance dans une carrière d'humoriste.
Elle n'a plus qu'une idée en tête : voir son nom en haut de l'affiche, et surtout retrouver la fierté de son père.

 

Du soleil dans mes yeux
Sortie non confirmée
De Nicolas Giraud
Avec Clara Ponsot, Nicolas Giraud, Hélène Vincent
Genre Drame
Projection jeud 5 oct 20h45
Irène va mieux. Elle a un projet. Vivre à nouveau avec son fils. Elle profite des vacances d'été pour le retrouver chez sa grand-mère à La Rochelle. Mais elle fait la rencontre de Yann...


Corps étranger de Raja Amari
Sortie 22 novembre 2017 (1h 32min)
Avec Hiam Abbass, Sara Hanachi, Salim Kechiouche
Genre Drame
Film produit par Dominique Besnehard
Samia, échoue comme beaucoup de clandestins sur les rivages de l'Europe. Hantée par l'idée d'être rattrapée par un frère radicalisé qu'elle avait dénoncé, elle trouve d'abord refuge chez Imed une connaissance de son village, puis chez Leila pour qui elle travaille. Entre les trois personnages, le désir et la peur exacerbent les tensions...
Projections : vend 6 oct 18h, sam 7 oct 15h

 

Prendre le large de Gaël Morel
Sortie 8 novembre 2017 (1h 43min)
Avec Sandrine Bonnaire, Lubna Azabal, Ilian Bergala
Genre Drame
Nomination au Festival international du film de Toronto
Edith, 45 ans, ouvrière dans une usine textile, voit sa vie bouleversée par un plan social. Loin de son fils et sans attache, plutôt que le chômage, elle est la seule à choisir de rejoindre son usine délocalisée au Maroc...
Projection : jeud 5 oct 18h

 

Jalouse de David Foenkinos, Stéphane Foenkinos
Sortie 8 novembre 2017 (1h 46min)
Avec Karin Viard, Anne Dorval, Dara Tombroff
Genre Comédie
Nathalie Pêcheux, professeure de lettres divorcée, passe quasiment du jour au lendemain de mère attentionnée à jalouse maladive. Si sa première cible est sa ravissante fille de 18 ans, Mathilde, danseuse classique, son champ d'action s'étend bientôt à ses amis, ses collègues, voire son voisinage... Entre comédie grinçante et suspense psychologique, la bascule inattendue d'une femme.
Projection : sam 7 oct 18h

 

Et aussi

5 courts-métrages talents ADAMI
Talents Adami permet de découvrir et de mettre en valeur des jeunes comédiens de 18 à 30 ans au travers d'un programme de courts métrages.
Cette année, l'Adami a invité des réalisateurs belges. Stéphane de Groodt, Marie Gillain, Marie Kremer, Patrick Ridremont et Cécile Telerman ont dirigé chacun 4 comédiens.
Parmi les comédiennes, Margot Luciarte, originaire de Bozel (Savoie). A 6 ans elle rentre dans une école de théâtre dans les Alpes. Commence alors pour elle un parcours éclectique. Franco-Argentine, elle joue Pinok et Barbie de JC Grumberg en Argentine. C'est en Espagne qu'elle obtient son Bac L option théâtre, tout en jouant dans une troupe espagnole le rôle d'Abigail dans les Sorcières de Salem d'A.Miller. À 18 ans, elle remonte à Paris, intègre l'école de JL Cochet et poursuit son apprentissage au Studio Pygmalion. Elle joue alors dans French Kiss de J.Gray. En 2016, elle présente Burning cars de M.Hartley avec la compagnie Hématome. Début 2017 on la découvre dans Sage femme de M.Provost.
Projection : sam 7 oct 15h

 

Bonne pomme de Florence Quentin
Sortie 30 août
Avec Gérard Depardieu, Catherine Deneuve, Chantal Ladesou 
Genre Comédie
Film produit par Dominique Besnehard
Projection : vend 6 oct 20h45
Gérard en marre d'être pris pour une bonne pomme par sa belle famille. Il quitte tout et part reprendre un garage dans un village niché au fin fond du Gâtinais... En face du garage, il y a une ravissante auberge, tenue par Barbara: une femme magnifique, déconcertante, mystérieuse, imprévisible. Leur rencontre fera des étincelles...

 

Sorcières de Salem de Raymond Rouleau
Sortie en 1957
Avec Simone Signoret, Yves Montand, Mylène Demongeot, Jean Debucourt
Genre Drame
Projection gratuite : dim 8 oct 14h - l'occasion de voir un des rôles qui a marqué la carrière de la marraine du festival, Mylène Demongeot.

Au XVIIe siècle, dans le petit village de Salem dans le Massachusetts, la servante Abigail Williams se livre à la sorcellerie pour se venger de sa maîtresse Elisabeth Proctor, qui l'a renvoyée à cause de la relation adultérine qu'elle avait avec son époux. Arrêtée, elle prétend être une victime et la cour de justice formée à cette occasion va alors envoyer à la potence toutes les personnes dénoncées comme sorcières par les jeunes filles qu'Abigail a eu le temps de mettre en son pouvoir.

Projection suivie d'une "classe de maîtres" avec Dominique Besnehard et Henry-Jean Servat dédiée à Mylène Demongeot, marraine du Festival du Film Francophone d'Angoulême via Brides-les-Bains.




Télécharger le communiqué de presse